Élevage sélectif

Standards de la race

Kihivas Vizsla

Origines et rôle
Le vizsla (nom qui se prononce comme il s’écrit) est originaire de Hongrie où l’on peut retrouver plusieurs indices selon lesquels il aurait été créé il y a plusieurs siècles. Compagnon de chasse des premiers guerriers et aristocrates magyars, on l’utilisait pour la chasse en général. On l’appelait braque «jaune» en Hongrie. En Amérique du Nord, on l’utilise surtout pour la chasse au gibier à plumes sur terre et on a très vite reconnu ses qualités de rapporteur et de chien à odorat très fin. Excellent nageur, il est tout aussi efficace comme rapporteur de gibier d’eau.

Aspect général
Il est un chien de chasse de taille moyenne à poil court, alerte, musclé et bien proportionné à l’allure et à la forme distinguées.

Tempérament
Il est Intelligent, calme, obéissant et facile à dresser. C’est un chien sensible, devenant vite attaché à son maître et développant un fort instinct de protection sans devenir agressif. Sur le terrain, il est un chasseur heureux et avide de travail tout aussi à l’aise sur terre que dans l’eau.

Taille
La hauteur au garrot du mâle est de 58 cm (23 po); de la femelle, 56 cm (22 po). Un mâle de bonne ossature et de bonne constitution pèse entre 22 et 29 kg (50 et 65 lb); la femelle environ 4.5 kg (10 lb) de moins. Le rapport de la longueur à la hauteur de l’animal de l’ordre d’environ 1:1.

Robe et couleur
Il a un poil court, dense, bien couché sur la peau. Chaque poil est épais et élastique. La robe doit être brillante. La couleur correcte est roux doré, parfois comparée à la couleur dorée d’une croûte de pain. Certaines teintes plus pâles ou légèrement plus foncées peuvent dominer. Une tache blanche de moins de 5 cm (2 po) de diamètre à la poitrine est admise, mais non souhaitable.

Tête
Son crâne est sec et musclé, avec dépression médiane sur le front. Le crâne du mâle est quelque peu plus large. Ligne supérieure droite; tendance à être plutôt étroit par rapport à sa longueur.

  • Les principales caractéristiques de la tête sont les suivants:
  • Occiput à peine visible.
  • Stop moyen, incliné plutôt que soudain.
  • Museau sensiblement de la même longueur que le crâne. Étroit, bien carré à l’extrémité et bien défini par des lignes droites.
  • Gueule : mâchoires puissantes, denture bien développée en ciseaux ou égale. Lèvres lisses, bien développées et tendues pour recouvrir les dents. Elles s’étendent en ligne droite sur les trois quarts de la longueur du museau.
  • Yeux en forme d’amande, vifs et intelligents. Couleur adaptée à la robe ou plus foncée, yeux assez enfoncés. Paupières fermant bien sans recouvrement. Membrane nictitante pas trop exposée.
  • Oreilles minces, soyeuses et en forme de «V» arrondi. Assez longues pour tout juste se toucher sous la mâchoire ou atteindre le coin de la gueule sans atteindre les canines. Attachées à environ 1 cm (1/2 po) au-dessous du niveau du crâne, elles pendent près des joues.

Cou
Le cou est de longueur moyenne en proportion avec le corps, bien musclé, avec un sommet bien défini à la nuque et s’élargissant pour se fusionner agréablement aux membres antérieurs. Peau du cou lisse et tendue.

Membres antérieurs

  • Les épaules : l’omoplate est de longueur moyenne et bien maintenue en place. L’angle formé par l’omoplate et l’humérus est de l’ordre de 90°. Musculature ferme, lisse et bien définie.
  • Bras supérieur (humérus) : ossature grosse, lisse et bien couverte de muscles forts et fermes. Peau ferme, malléable et lisse. Longueur du bras supérieur égale à celle de l’omoplate.
  • Bras inférieur : (radius et cubitus) : grosse ossature forte avec de bons muscles. Pattes droites, vues de côté ou de devant. Angle au coude de l’ordre de 135°.
  • Paturons : le paturon et la patte inférieure à peu près en ligne droite (angle de l’ordre de 175° à 180°).
  • Pieds : semblables à ceux d’un chat avec des doigts bien serrés et un gros coussinet rugueux. Pieds palmés. Ongles courts, fermes et bien arqués, de couleur semblable à celle des yeux, de la truffe et de la robe. Ergots à éliminer.

Corps
Ligne du dessus large et lisse, quelque peu arquée au rein et de la croupe à la base de la queue; légère dépression à la rencontre du garrot et du dos.

  • Poitrine : profonde, atteignant le niveau des coudes et assez large. De coupe ovale avec des côtes bien cintrées, se rétrécissant entre les coudes pour ne pas gêner le mouvement des pattes. Largeur de poitrine entre les pattes antérieures d’au moins 15 cm (6 po) chez le mâle et de 13 cm (5 po) chez la femelle.
  • Rein : large, fort et bien musclé.
  • Croupe : fortement musclée et bien arrondie pour rejoindre la base de la queue.
  • Abdomen : élancé et bien défini avec rétraction moyenne.

Membres postérieurs

  • Hanche (bassin) : il s’agit de la structure qui agit comme support de base pour les membres postérieurs. Os pelviens larges et forts. La musculature reliée à ces os est très développée et renforce les postérieurs.
  • Cuisse (fémur) : os lourd, droit rond et lisse. Muscles de liaison très puissants larges et distribués uniformément. Angle à la hanche de 90°.
  • Jambe (tibia et péroné) : très musclée. Ces os sont plus longs que le fémur. Angle au joint du grasset de 110° à 120°.
  • Jarrets : angle au joint du jarret de 125° à 130°.
  • Pieds : identiques aux antérieurs.

Queue
Plantée plus bas que chez les autres races de chiens d’arrêt européens. Lorsque le chien est en mouvement, elle est portée étirée à l’horizontale ou au-dessus de l’horizontale. Écourtée du tiers de sa longueur de façon à ce que la nouvelle extrémité soit au niveau du point de rencontre entre les cuisses et les jambes. Plus épaisse à la base qu’à l’extrémité.

Allure
Vues de devant, les pattes du chien donnent l’impression d’être balancées facilement et librement vers l’avant, sans signe de croisement et de mouvement des pieds vers l’extérieur. Vue de l’arrière, l’allure est celle d’un animal qui se déplace vraiment en ligne droite. Limite supérieure du corps horizontale lorsque l’animal se déplace; la tête est portée haut et le chien fait osciller sa queue au bon niveau.

Caractéristiques entraînant la disqualification

  • Les sujets très nerveux doivent être sévèrement pénalisés.
  • Robe de couleur très foncée ou très pâle.
  • Pieds de lièvre.
  • Yeux jaunes pâle, verts, bleus ou proéminents.
  • Présence d’un fanon.
  • Chien de 4,5 kg (10 lb) de plus ou de moins que le poids du standard.
  • Présence d’ergots.
  • Dos de chameau, dos convexe ou concave.
  • Croupe s’affaissant trop rapidement.
  • Prognathisme supérieur ou inférieur. Caractéristiques éliminatoires
  • Différence de taille de 5 cm (2 po) en plus ou en moins par rapport à la taille du standard.
  • Marques blanches de plus de 5 cm (2 po) à la poitrine ou marques blanches ailleurs qu’à la poitrine.